From the magazine ZStrR 2/2008 | S. 241-242 The following page is 241

Literatur

Die Strafbarkeit des direkten bürgerlichen Stellvertreters nach Art. 158 Ziff. 2 StGB. Mit einer ausführlichen Darstellung des bürgerlichen Stellvertretungsrechts Zürcher Studien zum Strafrecht 46, Zurich, Schulthess, 2007. 298 pages, Fr. 65.–/EUR 47.–.

Issu de la révision des infractions contre le patrimoine de 1995, l’abus d’un pouvoir de représentation (art. 158 ch. 2 CP) est un crime dont la portée est encore peu explorée. Cette thèse de doctorat à la charnière entre le droit des obligations et le droit pénal présentée à l’Université de Zurich en approfondit un aspect particulier, soit l’abus d’un pouvoir de représentation commis par le représentant direct (art. 32 CO), par opposition à l’infraction commise par le représentant légal ou commercial.

La doctrine dominante en droit pénal considère que l’abus d’un pouvoir de représentation suppose une divergence entre ce que l’auteur «peut» faire («Vertretungsmacht») et ce qu’il «doit…

[…]
Melden Sie sich für den ZStrR-Newsletter an und bleiben Sie informiert.