From the magazine ZStrR 2/2009 | S. 113-113 The following page is 113

Le professeur Stratenwerth quitte le comité de direction de la Revue

A l’issue de la dernière conférence des rédacteurs, le 9 mars 2009, le professeur Günter Stratenwerth prit brièvement la parole, pour annoncer son retrait de cet organe dirigeant de la Revue pénale suisse. Avec sa ferme gentillesse, il enjoignit l’assemblée de ne rien dire. Il ne peut en revanche pas empêcher aujourd’hui les rédacteurs et l’éditeur de lui exprimer toute leur reconnaissance et toute leur admiration.

C’est en 1966 que Günter Stratenwerth entra dans le cercle des collaborateurs de la Revue. Huit ans plus tard, il devenait membre du comité de direction. Tout au long du dernier demi-siècle, il aura suivi, commenté, mais surtout fortement influencé le droit pénal suisse. Que ce soit en droit pénal spécial (ses nombreuses contributions consacrées au faux dans les titres s’ouvrent en 1968 avec une belle chronique polémique intitulée «Urkundenfälschungen im Amt» [RPS 84, 198]), en droit pénal général (texte phare du finalisme dans la théorie générale de l…

[…]